LYCÉE MARSEILLEVEYRE
MARSEILLE 08
 

Les Relais de La Mémoire : Témoignage poignant de Marcel Thomazeau résistant et déporté.

dimanche 5 février 2017, par Bon-Micolon

Les classes de première impliquées dans le projet sur les Relais de la Mémoire ont participé avec leurs professeurs d’histoire Caroline Bon et Daniel Micolon au témoignage exceptionnel de Monsieur Marcel Thomazeau.

Le témoignage poignant d’un résistant

A l’initiative du Président du Comité Départemental du Concours National de la Résistance et de la Déportation, des dizaines de lycéens de différents établissements dont deux classes de notre lycée se sont rassemblées au CRDP pour rencontrer Marcel Thomazeau ancien résistant et déporté de la Seconde Guerre Mondiale. Agé de 94 ans cet homme a livré aux nombreux lycéens un témoignage bouleversant, retraçant avec éloquence des années de souffrance.
A travers un récit très précis, il dresse le tableau d’années d’occupations, en offrant aux élèves un cours d’histoire complet, soutenu par un témoignage poignant. Il raconte alors sa propre histoire, en tant qu’adolescent de 17 ans, depuis les débuts de la guerre et de l’occupation jusqu’à son retour chez lui, en passant par sa déportation au camp de Mauthausen, en Haute-Autriche.
Il détaille sous les yeux passionnés des lycéens certaines scènes avec émotion comme la mort de son frère ou encore la pendaison injustifiée de l’un de ses camarades. Il évoque aussi les conditions extrêmement difficiles des camps de concentration. Par exemple, il décrit la déshumanisation qu’ont subit plusieurs milliers d’hommes, appelés non plus par leurs noms mais par des numéros.
Grâce à son expérience, il a fait prendre conscience aux lycéens et collégiens présents l’importance de la liberté et la nécessité de se battre pour préserver la paix actuelle.
Marcel Thomazeau a trouvé essentiel de préciser aux élèves les raisons de son engagement dans la résistance : Ne pas se soumettre, renverser les opinions publiques afin de redonner confiance aux individus et enfin, libérer la France !
Au terme de son intervention, il a exprimé aussi quelques principes fondamentaux à préserver comme la solidarité, la fraternité ou encore la démocratie mais surtout de ne pas oublier le passé. Cette transmission de l’histoire et de la mémoire a suscité beaucoup d’émotion dans l’assistance et s’est terminée par un tonnerre d’applaudissements.

Emma Aulagnier
1ère S1 (Inter espagnole)

Ce fut un témoignage émouvant et le plus touchant restera, pour moi, les liens tissés entre les détenus. Peu importe leur religion, leurs origines, leurs idées, tous avaient un seul but ; survivre. Alors ils se sont soutenus et Marcel nous parle de véritables amitiés. Ils ont prouvé que les Hommes savent mettre de côté les différences pour laisser place à la fraternité. Une fraternité sans laquelle beaucoup de détenus n’auraient peut-être pas survécu. Marcel nous parle aussi de ses émotions, ses regrets. Il nous raconte qu’il a su pardonner le peuple allemand mais qu’il lui ait toujours difficile de retourner en Allemagne ....
Léa Pierson 1ère S1 inter espagnol

Portfolio

 
LYCÉE MARSEILLEVEYRE – 83, Traverse Parangon - 13627 MARSEILLE 08 – Responsable de publication : Mme Claire MORICONI
Dernière mise à jour : jeudi 22 juin 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille